Portrait d’un CSM – Maëva, la plus populaire des CSM

Vous connaissez sûrement Maëva, la star du BPF, la reine de Qualiopi, vous avez probablement déjà vu ses célèbres boucles rousses et son sourire rayonnant sur vos écrans !

Eh bien préparez-vous à la découvrir sous un nouveau jour car c’est la nouvelle victime de mes portraits !

Maëva fait partie des anciens d’A World For Us, elle est là depuis deux ans, et chez nous, on compte en années chien, donc c’est vraiment beaucoup. Avant de travailler ici, Maëva faisait partie d’un OPCO, elle accompagnait les entreprises du secteur automobile dans leurs projets de formation. Plus tôt encore, elle était consultante RH sur le sujet de la formation.

Bref Maëva est IN-CO-LLABLE en termes de formation.

Elle a la réponse à toutes nos questions et on n’hésite jamais à aller l’embêter. (Surtout moi)

Elle a probablement une poupée vaudou à mon effigie pour les jours ou je suis particulièrement casse pied.

Mais Maëva, c’est aussi la maman de l’équipe : elle est à l’écoute, compréhensive, souriante, toujours partante pour faire la fête et ne se démotive jamais peu importe la situation.

Chez A World For Us, Maëva était chargée de la relation client et de l’amélioration de Digiforma. Aujourd’hui, elle s’est un peu détachée de la relation client (mais pas tout à fait ne vous en faites pas) pour se concentrer sur le côté « product owner » de son poste. Elle prend donc en compte toutes les demandes de nos clients, les trie, et accompagne nos développeurs dans les modifications du logiciel et le développement des nouvelles fonctionnalités. C’est notamment à elle que l’on doit la fonctionnalité des abandons, la signature électronique et bien d’autres encore ! Avec son binôme Claire, elle fait partie de l’équipe « TMS » qui gère toutes les améliorations concernant l’ERP. (Gestion administrative)

Mais il est temps de parler un peu plus sérieusement. Qui est Maëva en dehors de son travail ?

Maëva aime la montagne, la campagne, les animaux, elle trouve tout fabuleux. Je le sais de source sûre parce que j’étais en voiture avec elle et qu’à chaque nouvelle montagne, elle s’exclamait « Regardez comme c’est beau ! » comme si Fondcombe était apparue au détour de l’autoroute.

Bref, elle a su garder son âme d’enfant.

Maëva est fan de moutons et les vaches, particulièrement quand elles ont des poils roux et bouclés.

Elle mange tout le temps, on ne sait pas où toute cette nourriture disparait parce qu’elle ne prend pas un gramme. Elle fait du yoga, sans doute pour canaliser son énergie débordante, et c’est une vrai casse-cou (ouille).

Vous saviez que le prénom Maëva est d’origine Tahitienne ? Il signifie « Bienvenue ». Elle n’a pas vraiment le choix du coup, elle est obligée d’être bienveillante.

Selon le site Parents.fr qui aide les parents à trouver le prénom idéal pour leur futur enfant, les Maëva sont destinées à une nature sentimentale, douce et un peu trop émotives. Elles sont ambitieuses et aiment les sorties en plein air.

Maintenant qu’ils le disent, c’est vrai qu’elle aime beaucoup gambader à travers champs.

Mais Maëva est aussi de signe Bélier et vous savez à quel point je crois en l’astrologie. Selon le site Marie-Claire, le Bélier est un signe fonceur. 

Impulsive, audacieuse, pleine d’ardeur, pas de doute, notre Maëva est bien un bélier. Elle aime foncer dans le tas, essayer, s’emballer quitte à se tromper, et vous n’en douteriez pas si vous l’aviez déjà vu dévaler une piste de ski dans sa tenue impeccable.

Rien ne l’arrête même pas les genoux cassés !

Un petit tour d’hélicoptère et c’est reparti comme en l’an quarante.

En résumé, si vous avez une fille destinée à naître entre le 21 mars et le 20 avril, appelez la Maëva !  

Et à bientôt pour un nouveau portrait !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.