bureaux aworldforus

L’expérience du travail hybride chez A World For Us


Dans mes précédentes expériences, j’avais tout expérimenté.

Le 100 % présentiel (où venir au bureau était une religion) et le 100 % remote (où toute la culture de l’entreprise dépendait de la capacité de chacun à travailler à distance, aux quatre coins du monde.).

Lors de mon entretien d’embauche chez A World For Us, la question du télétravail fut très vite abordée.
Tout simplement parce que l’entreprise était, à ce moment-là….

… SANS BUREAU FIXE

Je me demandais forcément où j’allais atterrir mais, surtout, comment se passerait cette phase d’intégration sans bureau.

– Ok. Mais vous voulez toujours prendre des bureaux hein ?😮 (mon expérience du 100 % remote en plein Covid m’ayant quelque peu traumatisée, je voulais être certaine que l’entreprise n’envisageait pas de basculer vers le 0 bureau )

“Oui oui bien sûr ! Rassure-toi 🙂 On a un plan B… mais surtout un plan A !


Le plan A était évidemment le plan de mes rêves. Je peux dire que j’ai brûlé 3456 cierges à la cathédrale Saint-Jean pour qu’il se réalise.

Malgré cette incertitude, j’étais super heureuse de décrocher le poste de mes rêves (je vous en reparlerai j’espère très vite dans les colonnes de ce blog)

Intégrer une entreprise sans bureau fixe ?
Aucun souci. Je trouvais même l’expérience exotique. (un truc sympa à raconter à la famille durant les fêtes de Noël)

Un onboarding hybride


Ma première semaine s’est déroulée de la meilleure des manières. J’ai vite réalisé que depuis 2 mois sans bureau ma nouvelle équipe s’était très bien adaptée à cette transition.
Chaque mercredi, l’entreprise louait des lieux atypiques dans la ville.
A chaque fois différents, ces bureaux éphémères nous offraient un moment IRL entre collègues toujours très attendus.
Une journée joyeusement animée !

Un de nos mercredis retrouvaille (au Stade des Lumières )


Les autres jours, nous alternions entre sessions de coworking à l’Anticafé ou à la Cordée. Et, bien entendu, du home office.





Une liberté de travail que je n’avais jamais expérimentée.

Le jour de la délivrance est arrivé

Au bout de 3 semaines, je sentais tout de même un certain trépignement au sein des équipes.

“Alors, ces bureaux ? C’est pour bientôt ?”



“On est à ça !”, répondaient à chaque fois Stéphane et Henri, les capitaines de ce bateau dont l’équipage attendait avec impatience de retrouver son nouveau port d’attache.

Le mercredi suivant nous devions nous retrouver au World Trade Center, l’espace de coworking de la Tour Oxygène à Lyon. Je connaissais déjà un peu les lieux et j’avais hâte de profiter de la vue sur la ville.

Une fois nos badges visiteurs remis, direction l’ascenseur.

Mais au lieu de découvrir le World Trade Center, voilà ce qu’on a découvert :





🎉🎉🎉 NOTRE NOUVEAU QG 🎉🎉🎉

Autant vous dire que juste avant Noël, c’était un chouette cadeau et un gros soulagement pour toute l’équipe.

Et aujourd’hui ?


Nous partageons nos locaux avec nos compères de l’agence marketing Staenk.
Un nid douillet que chacun s’est vite approprié.
J’ai, pour ma part, la chance de me rendre dans les locaux en trottinette (la team mobilité douce est en force🚲)

🏢Mais qui dit bureaux ne veut pas dire présence obligatoire.

Surtout en temps de Covid.

En travaillant chez A World For Us, tu auras la liberté de choisir ton rythme.
La grande majorité de l’équipe vient au bureau 2 jours par semaine. Et nous nous retrouvons le mercredi pour notre réunion hebdomadaire.


Avoir de chouettes bureaux et surtout, un organisation de travail hybride (et libre) est, sans aucune mesure, l’équation parfaite pour un salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.