a world for us, une entreprise autofinancée et non une startup

A World For Us, une start-up ?

Vous souvenez-vous de vos dernières recherches d’emploi ? N’aviez-vous pas l’impression de lire les mêmes descriptions d’entreprise à travers l’ensemble des offres ? Est-ce que le travail dans n’importe quelle start-up se ressemble ? Pourquoi l’identité start-up se ressemble-t-elle ? Malgré ce que l’on pourrait croire au premier abord, AWFUS n’est pas vraiment une start-up, cet article vous en donne plusieurs raisons. 

AWFUS est un éditeur de logiciel ancré dans le monde de la formation professionnelle, c’est-à-dire que nous outillons les organismes de formation avec des solutions digitales. Nous sommes implantés dans un secteur sur lequel le numérique est en pleine croissance, voilà pourquoi nous pourrions être qualifiés de start up. Pourtant, ce n’est pas le cas. 

Dépendance des levée de fonds 

La plupart des start-up survivent et décollent grâce à des levées de fonds. A World For Us est autofinancé et ne dépend donc pas de fonds d’investissements ou d’actionnaires. C’est une chance ! 

Concrètement, cela signifie que la stratégie de l’entreprise est impulsée par nos dirigeants, puis un véritable collectif la met en place. Nous n’avons pas de pression sur les résultats à court terme, ni le risque d’avoir un actionnaire qui contredit la politique de l’entreprise. A World For Us, est un produit de nos fondateurs, il y a très peu de risque que dans 4 ans nous soyons revendu à un fond d’investissement étranger ou que l’on soit introduit en bourse, ce qui est le cas de nombreuses start-up.

On joue au baby-foot ?

Sur le papier A World For Us coche toutes les cases de la start-up nation : 

  • Moyenne d’âge inférieur à 45 ans 
  • Sur la pause déjeuner, on joue à des jeux de sociétés (personnellement, petit coup de coeur pour The Mind 😉 ) et non au baby-foot
  • Des nerfs gun sont entreposés à chaque coin de notre bureau
  • On a des locaux de rêves en plein coeur d’une métropole bien-sûr
  • On est tous très beaux sur notre profil Welcome to the Jungle (sans trop de prétention).

Bref, sur le papier on remplit toutes les cases de la start-up idéale pour laquelle vous auriez envie de vous investir. 

Pour autant, l’entreprise A World For Us ne fait plus vraiment partie de l’écosystème des Start-Up, déjà parce que nous avons plus de 4 ans d’existence. Les missions sont appliquées, on dispose d’une roadmap et d’une vision long terme. Bref c’est du concret.

Mon boulot c’est toute ma vie 

En 4 ans, personne n’est parti en burn out. Le mythe de “je travaille pour une start-up, donc je ne compte pas mes heures” ne s’applique pas chez nous. Vous ne pourrez faire croire à votre entourage que vous sauvez des vies au quotidien en jouant aux fléchettes jusqu’à trois heures du matin. Et même pire, on a mis en place un système de 4/5ème qui te permet de réaliser des semaines de 4 jours pendant la saison estivale. Nos collaborateurs doivent expérimenter les week-end de trois jours chez leur grand-mère l’été, quel enfer ! 

Une hiérarchie désuète

Nos missions sont très variées comme les articles de Beryl, Benoit et Claire peuvent le détailler. Chaque membre de l’équipe a sa spécialité et on travaille sur de nombreux projets en parallèles parfois en équipe et aussi en solo. Cela donne des semaines très riches et différentes les unes des autres, même si on conserve des missions récurrentes. 

Il existe au sein de Digiforma une hiérarchie verticale, même si celle-ci n’est pas vécu comme telle. Les responsables nous permettent d’avancer dans nos projets, en apportant notamment une vision stratégique. Une hiérarchie horizontale quant à elle, est bien présente avec des pôles constitués par domaine de compétences. 

A world for Us, un monde à part

Nous travaillons tous sur différents projets et collaborons avec d’autres pôles au quotidien : l’équipe relation-client et l’équipe technique se mélangent quotidiennement. La richesse de AWFUS est sûrement nourrie par cette équipe pluridisciplinaire, cosmopolite et cette vision partagée de l’entreprise impulsée par une équipe dirigeante hors du commun (des mortels). 

Que deviendrons-nous ? Une scale up ? Resterons-nous une jeune petite entreprise ancrée dans le monde de la formation professionnelle ? L’avenir nous le dira. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.